CONFERENCE 2014

La Communication Thérapeutique par l'Hypnose Médicale, vendredi 11 juillet 2014

Plus d'informations...
ORGANISATEURS

Qui s'occupe de l'organisation de la conférence?

Qui sont-ils?
CONTACT

Des suggestions? Des questions? N'hésitez pas à nous écrire!

Cliquez ici!

IDEES RECUES - MYTHES

Magnétisme, ésotérisme, chamanisme… sont autant de sujets parfois associés à tort à la pratique de l'hypnose. Méconnue, l'hypnose fascine et parfois inquiète: pouvoirs parapsychiques, perte de contrôle, passer en ridicule… Il est donc compréhensible au vu des idées reçues qu’elle suscite parfois scepticisme.

Cette réticence est selon nous un obstacle à la prise en charge efficace du patient, et nous souhaiterions communiquer sur certaines idées reçues :

Contenu adapté depuis Corydon Hammond (1998), Hypnotic Induction & Suggestion

PERTE DE CONTROLE - DOMINATION

L’hypnose n’est PAS quelque chose d’imposé au patient par le thérapeute, qui lui « ferait » quelque chose, oui lui imposerait sa volonté dans un esprit de domination. Le patient motivé et en confiance accepte de travailler en équipe avec le thérapeute, qui lui facilite l’accès à l’état hypnotique. Sans participation active du patient, il n’y aura pas d’hypnose.

L’hypnose n’est pas une perte de contrôle ou une faiblesse de la part du patient.

On ne peut pas forcer quelqu’un à entrer en trance, pas plus qu’on ne peut le forcer à faire quelque chose qu’il ne souhaite pas faire. 

HYPNOSE SANS HYPNOTISEUR IMPOSSIBLE?

Tout patient peut apprendre plus ou moins rapidement à accéder à l’état hypnotique par ses propres moyens. C'est l'auto-hypnose, qui peut être pratiquée quotidiennement en quelques minutes!

Apprendre l’Hypnose en tant que patient est en fait une force plutôt qu’une faiblesse en termes de self-control.

CELA NE MARCHE PAS A TOUS LES COUPS?!

Il n'existe pas d'outil miracle, qui soigne tout, avec 100% d'efficacité. De même, l'Hypnose Médicale ne peut fonctionner avec la même efficacité avec tout le monde, dans toutes les maladies.

L'Hypnose Médicale permet simplement d'utiliser les ressources du patient motivé pour l'inclure dans la démarche de soin, cela n'exclut pas de mettre en oeuvre tout d'abord toutes les autres méthodes de traitement (médicaments, chirurgie...).

Les patients, et souvent les médecins, pensent que l'Hypnose est soit un miracle, soit une imposture. C'est ni l'un, ni l'autre.

ET L'HYPNOSE DE SPECTACLE?

Les hypnotiseurs de spectacle sont de fins psychologues qui n’appliquent pas les règles éthiques des professionnels de santé. Ils invitent sur scène des volontaires, puis sélectionnent parmi eux ceux avec la plus grande suggestibilité (capacité à répondre à des suggestions de l’hypnotiseur) et des tendances à l’exhibitionnisme, pour leur suggérer de faire, en général, des pitreries pour amuser la galerie. Cette utilisation non éthique peut en faire rire plus d’un, mais elle comporte certains risques. Voir page Dangers de l'hypnose de scène (en anglais).

PERTE DE MEMOIRE?

L'amnésie de l'épisode hypnotique, c'est-à-dire ne plus se souvenir de ce qui s'est passé, est un des phénomènes possibles de l'état hypnotique, mais est plutôt rare.

Selon Corydon Hammond, même lorsque l'amnésie de l'épisode est suggérée par le thérapeute "Vous ne vous souviendrez plus de ces quelques minutes", seuls 20% des sujets répondent par une amnésie complète, et 20% par une amnésie partielle.

Le plus probablement, vous vous souviendrez de tout dans les détails, car une partie de votre esprit peut toujours rester éveillée et surveiller ce qui se passe.

ET SI CA NE MARCHE PAS AVEC MOI??

"Ma mère a adoré! Je veux la même chose!"

"Un médecin a essayé une fois avec un patient dans notre service et cela a échoué, du coup on laisse tomber la technique"

Chaque expérience hypnotique est unique, elle dépend de la relation privilégiée de soin entre le patient et son soignant, et ne peut pas être comparée dans le temps ou l'espace à d'autres séances, encore moins à des séances d'autres patients.

De plus, si certains phénomènes suggérés par le thérapeute ne se produisent pas comme annoncé, ce n'est pas un signe d'échec ou de faiblesse, une autre suggestion marchera à merveille.

CONCLUSION

En conclusion, l'hypnose est une expérience individuelle, variant énormément d'une personne à l'autre, et nécessitant une relation de confiance entre le patient et le thérapeute, et une utilisation éthique de l'outil, outil parmi tous les autres dans l'arsenal du professionnel de santé. Ce n'est pas un miracle, ni pour le patient, ni pour le soignant.